Quelques bonnes raisons pour aller danser:

 

  •  La danse est une activité qui peut se pratiquer à tout âge. Il n'est  jamais trop tard pour s'initier à la danse.

  • Elle est l’occasion de sortir de chez soi, d’aller à des soirées ou des thés dansants, de danser à des fêtes ou à des mariages… Elle permet des rencontres avec d’autres gens partageant la même passion. Elle favorise la sociabilité, permet de se détendre, de passer un moment convivial, de sortir de la routine et se changer les idées.Elle est un art de vivre. Elle nécessite le respect de règles particulières. Il faut faire preuve d’un minimum de tact, de courtoisie, de patience et d’indulgence envers son partenaire.

  •  La danse est réputée être une excellente activité pour garder la forme. Elle est un sport doux. Elle façonne des muscles, les allonge, apporte légèreté, grâce et une allure sans égales. Danser ne consiste aucunement à « gigoter ». Il s’agit de réaliser des mouvements harmonieux. La danse est considérée comme un sport car elle sollicite toutes les parties du corps (pieds, mollets, genoux, dos, etc…). Elle augmente la résistance cardiaque, apprend à respirer pleinement et à contrôler son corps. En plus de favoriser la forme physique, elle entretient également le mental. La danse permet d’acquérir et de développer la confiance en soi.

Il est important que vous vous fassiez une idée de la qualité du cours de danse. Ne vous engagez pas sans avoir suivi de cours d'essai (gratuit, bien entendu!) pour voir si le cours correspond à vos attentes et si vous êtes à l'aise. La qualité principale d'un bon professeur de danse est de pouvoir s'adapter à ses danseurs, et non l'inverse! 

Vous avez un handicap et aimeriez tout de même danser? Nous proposons également des cours adaptés...Parlez-en avec nous.

Quelques questions fréquemment posées...

1) Soirées dansantes, mariages... Ne restez pas assis!

Vous voyez les autres sur la piste de danse, vous les enviez, vous regrettez de ne pas savoir danser ? Vous êtes invité à un mariage? Ou vous avez projeté de vous marier et voudriez bien être prêts pour le jour J ?

Quel que soit votre motivation et vos projets, nous sommes là pour vous conseiller (cf. onglet "mariage")

2. A partir de quel âge et jusqu’à quel âge peut-on apprendre à danser?

La danse est un des rares sports que l'on peut pratiquer à tout âge, allant de l'éveil corporel pour les plus petits à la danse adaptée aux séniors.

La pratique de cette activité dépend uniquement de votre forme physique. Elle peut aussi avoir un rôle thérapeutique. Etant donné que la danse est un sport « doux », cette activité connait peu de contre-indications à sa pratique. Ceux qui ont perdu l'usage de leur jambe peuvent aussi participer à cette activité dans la mesure où elle peut aussi se pratiquer assis avec des chorégraphies sollicitant la coordination des bras et des mains.

 

3. Je suis bien trop maladroit et ne pense pas être fait pour la danse...

C'est une phrase que l'on entend à chaque début de saison. PERSONNE N'EST TROP MALADROIT pour danser. La danse s'apprend. Pas besoin de prérequis, juste de la bonne volonté! Le cours sera toujours adapter à votre niveau, que vous soyez débutant ou que vous ayez déjà quelques notions. L’essentiel est de prendre plaisir à la danse et de passer un moment convivial. Le premier cours collectifs est à l'essai. Qu'avez-vous à perdre?!

4. Combien de temps faut-il pour "maîtriser" une danse?

C’est une question à laquelle on ne peut pas répondre de primes abords  car elle dépend de plusieurs facteurs :

- Certaines personnes apprennent rapidement, d’autres ont besoin de plus de temps. L’important est que chacun avance à son rythme et prenne plaisir à danser.

- Vous serez sans doute plus à l’aise dans certains types de danses que d’autres.

- Tout dépend aussi de vos ambitions et du but que vous vous êtes fixé. Souhaitez-vous aborder diverses danses ? Apprendre uniquement des pas de base ainsi que quelques figures basiques? Ou aimeriez-vous vous spécialiser dans une danse et approfondir vos acquis par des enchainements de figures plus longs ?

5. Est-il judicieux d'investir dans des chaussures de danse?

La règle d’or est de se sentir à l’aise dans ses souliers, car une ampoule peut suffire à vous gâcher une soirée. Ne prévoyez donc pas forcémentd’investir dans des chaussures de danse si cela n’est pas nécessaire. Emmenez des chaussures dans lesquelles vous vous sentez parfaitement à l’aise afin d’éviter toutes douleurs. Au début du cours il vous sera simplement demandé de changer de chaussures à l’entrée de la salle afin de ne pas abîmer le parquet. Si vos chaussures sont neuves, portez-les dans un premier temps chez vous, puis emmenez-les pour les tester (quitte à changer de chaussures pendant le cours si des frottements surviennent). 

Si vous pratiquez la danse régulièrement, vous apprécierez le confort que vous apportent des chaussures de danse. Leur semelle est en cuir, elle n'accroche donc pas. Les talons fins pour les danseuses sont évasés pour permettre une meilleure stabilité. Des magasins spécialisés sont à votre disposition (Tanzboutik Ernst à Karlsruhe par exemple). Beaucoup de boutiques en ligne proposent également un large choix.

6. A la recherche d'un partenaire de danse.

Il n'est pas rare que les hommes soient réticents à l’idée de prendre des cours de danse. Cette réticence est due à des préjugés quant à cette activité. Les plus fréquents sont : « la danse est une affaire de femme » ; « je suis bien trop maladroit » ; « j’ai peur de me ridiculiser » C’est en pratiquant l’activité (un cours suffit en général) que s’estompent ces préjugés. Le premier cours collectif n'engage à rien, donc mesdames faites leur la surprise. Ils jugeront ensuite...

 

Si vous n’avez pas de partenaire de danse, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  •         Il se peut qu’une autre personne soit, comme vous, à la recherche d’un partenaire de danse… Contactez-nous.

  •         Vous venez danser avec un ou une ami(e). Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir un partenaire de danse « de sexe opposé ».  L’un fera le danseur, tandis que l’autre fera la danseuse. Cela ne pose aucun problème, dans la mesure où chacun garde « son rôle » pour éviter toute confusion dans la réalisation des pas ou des figures de danse.